Photo de Ricardo

2nde photo de Ricardo

Totalement autodidacte, Ricardo, débute au début des années 1960 dans le groupe de rock : « les Arpèges » où il joue du clavier, fabriqué par lui même à partir de composants électroniques de l’époque. C’était l’ère du répertoire style : « SLC - salut les copains » ! Puis, à la fin des années 60, il est accueilli dans un groupe de rock plus aguerri, et multiculturel et cette fois avec un clavier professionnel ! En 1969, il se tourne vers le Jazz-Rock-Fusion, toujours au clavier, et fonde avec 3 autres musiciens (guitariste, bassiste et batteur) la formation « The Complication ». Le répertoire intègre, entre autres, les célèbres morceaux des « Chicago Transit Authority ». Le groupe remporte le tremplin du Golf Drouot à Paris le 22 Mai 1970 et un vinyle est enregistré en studio. Après un bref séjour au Québec, c’est le retour aux sources, au banjo cette fois, avec un premier groupe de Jazz traditionnel : « Prades Parades » avant l’intégration actuelle à la formation « New Orleans » des Jazz’Pirateurs.